Instruction en Famille

Forum d'entraide aux familles pratiquant l'IEF. Site à l'initiative de l'asbl al ma'rifa.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Qui peut faire l'EAM ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
arc-en-ciel



Féminin Nombre de messages : 130
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Qui peut faire l'EAM ?   Mar 12 Fév - 21:40

salam

Minimum requis !

Nous sommes tous passés par l’école, nous y avons tous réussi à un certain niveau, nous sommes donc tout à fait capable de guider notre enfant vers la connaissance. Pourquoi puis-je affirmer cela ? En fait pour moi un enfant n’apprend pas parce que l’adulte devant lui sait, un enfant apprend parce qu’il a envie de savoir. Or le savoir il peut effectivement le trouver chez la personne qui le guide en l’interrogeant, mais de la même manière il peut interroger les gens qu’il rencontre, les livres, les CDroms, visiter des expo, des musées, internet, visualiser des films historiques, documentaires, ... Les supports de la connaissances ne manquent pas dans notre société. Les enfants ont d’ailleurs toujours appris de leur environnement.

Par ailleurs, il est tout à faire possible de faire l’école à la maison sans avoir étudié la pédagogie. Il suffit pour cela d’acheter des cours et d’aider son enfant à remplir ses fiches, ou alors si l’on se sent plus ardi(e) d’acheter en librairie scolaire les documents nécessaire pour transmettre les connaissances requises chaque année.

Cependant l’intérêt principal pour moi pour guider son enfant vers la connaissance est de s’adapter à la forme d’apprentissage de son enfant. En cela j’ai été bien aidée par les différentes recherches que j’avais fait pour moi-même sur les apprentissages depuis une vingtaine d’années. Désirant aider mes enfants dans leurs apprentissages j’ai continué ces recherches.

Tout au long de ces années j’ai fait des rencontres déterminantes qui m’ont beaucoup éclairées. Au début, sortant de l’école, j’étais persuadée qu’il n’y avait qu’une seule façon d’apprendre, répéter inlassablement, voire réécrire, ses cours et “prier” pour que “ça veuille bien ressortir au bon moment”. Petit à petit, en découvrant certains pédagogues et leur pédagogie j’ai compris combien le nombre de solutions pouvaient être important et les solutions riches

haut

Pédagogies utilisées
J’ai commencé par les travaux d’Antoine de la Garanderie qui m’ont permis d’acquérir une méthode d’apprentissage.
Bien plus tard, pour mes enfants j’ai, par curiosité, visité une école Montessori dont le nom m’interpella “Aide moi à faire seul”. J’ai découvert là un matériel qui m’apparu comme fantastique. Permettre à des enfant très jeunes de comprendre des notions mathématiques que des collégiens ont du mal à assimiler. Enthousiasmée par cette découverte j’ai entamé une formation de professeur des écoles, que je n’ai pu finir pour des raisons médicales. Cependant, j’ai élargi mes connaissances relatives à la pédagogie.
Ce fut au tour de Célestin Freinet de me conquérir. Remettre à leur juste place les différents apprentissages. Certains ne sont que des outils et non pas un but en soi. Ils permettent d’aller plus loin, de se relier aux autres, de nous émouvoir, de répondre à des questions, à ses questions, ...
Et puis dernièrement étant obligée de prendre en main l’instruction de mon dernier enfant, j’ai redécouvert Cuisenaire et ses réglettes. En fait, je dis redécouvert, car en voyant les réglettes de couleurs j’ai eu la certitude que je les avais manipulées étant petite. En fait ces petites réglettes sont fantastiques , il est tout à fait possible de faire quasiment l’ensemble du programme mathématique du primaire du collège, voir même celui du lycée. Mais je n’en suis pas si loin.
Lié aux réglettes Cuisenaire, il y a eu la lecture en couleurs de Caleb Cattegno qui nous a rendu un fier service l’année dernière. Après 6 mois d’apprentissage infructueux de la lecture, Aymeric a conquis la lecture en 2 mois. La suite ne fut plus que de l’entraînement.
Je suis bien persuadée de ne pas avoir fait le tour des méthodes ou pédagogies intéressantes, bien que je ne vous ai pas parlé de toutes mes découvertes. Ces derniers jours j’ai redécouverts le site de Robert Lyons qui propose un autre façon d’aborder les mathématiques. Plutôt que de délayer et de séparer les différents stades d’apprentissage.
J’ai eu connaissance d’autres pédagogies ou méthodes que je n’utilise pas mais qui me semblent interessantes, à vous de les étudier.

Aujourd’hui j’ai vraiment compris pourquoi mes enfants avaient besoin de revoir le soir ce qui avait été appris pendant la journée pour engranger ces savoirs scolaires. Les savoirs dispensés pendant la journée à l’école n’étaient pas adaptés à la forme d’apprentissage dont ils ont besoins. Il nous fallait donc les traduire afin qu’ils puissent les capitaliser. Autant apprendre du premier coup selon son mode de fonctionnement sans perdre de temps et surtout sans perdre l’envie d’apprendre

Il y a d’autres pédagogies que je n’ai pas explorées pour diverses raisons mais qui me semblent interessantes à explorer, à vous de voir.

http://biancopelle.chez-alice.fr/html/pedagogies.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Qui peut faire l'EAM ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le stress peut faire oublier
» ce qu'un geste amical peut faire
» L’oppression peut faire qu’un sage agisse comme un fou. — Eccl. 7:7.
» L’oppression peut faire qu’un sage agisse comme un fou. — Eccl. 7:7.
» 10 Plantes et légumes qu'on peut faire repousser

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Instruction en Famille :: Ecole à la maison :: Divers-
Sauter vers: